Livraison ultra-urbaine TOUT SAVOIR sur la distribution des produits des produits alimentaires frais et surgelés

                La cyclo-logistique a indéniablement le vent en poupe. Les politiques publiques n'y sont pas étrangères. Création de ZFE, Loi d'Orientation des Mobilités (LOM), PDU, des mesures qui encouragent une transition écologique dans le secteur du transport de marchandises. De nouveaux opérateurs émergent créant ainsi un paysage éclaté qui peine à se structurer. La cyclo-logistique devient cet eldorado de la livraison ultra-urbaine parant aux différentes contraintes de la ville : congestion, pollution et nuisances. La distribution de produits alimentaires thermosensibles n'échappent pas à ce médium d'acheminement. Néanmoins, cette typologie de marchandise nécessite un traitement particulier. Entre connaissance des réglementations en vigueur, sécurité sanitaire et problématiques logistiques, la mobilité douce des denrées périssables reste un secteur encadré mais peu maîtrisé.

                Ami(e)s de la foodtech à vélo, que faut-il savoir pour se lancer dans la distribution à vélo de petits plats ou de raw food ? 

                     1. La réglementation

                Le transport des produits alimentaires est structuré par une instance privée mandatée par l’Etat, le Cémafroid.  Celui-ci a élaboré une règlementation appelée l’ATP, Accord de Transport des denrées Périssables qui détermine le cadre légal autorisant le transport des produits alimentaires thermosensibles. Afin d’y voir plus clair, veuillez trouver ci-dessous un récapitulatif des températures de distribution des denrées périssables. Attention, tout contrôle de vos produits à une température non règlementaire peut entrainer des poursuites pénales.  

                Catégorie de denrées Température de conservation
                Poissons, crustacés et mollusques cuits, viandes cuites, produits en cours de décongélation, produits frais entamés, plats cuisinés maison, etc. 
                Entre 0° C et + 4° C
                Viandes crues, poissons non cuits, charcuteries, pâtisseries à la crème, produits frais au lait cru, fromages découpés, etc.
                Maximum +4° C
                Fruits et légumes +4°C
                Produits laitiers frais, œufs, desserts, beurres et graisses
                Entre +6° C et +8° C
                Produits surgelés -12° C
                Produits surgelés, crèmes glaces -18° C

                                                                  La rupture de charge

                                                                  La rupture de charge consiste en l’ouverture, au cours de la tournée, de votre enceinte réfrigérée pour chargement ou déchargement de marchandises.  Pourquoi est-elle prise en considération ? Car toute ouverture implique nécessairement une montée en température à l’intérieur de la cellule froide. Aussi, il est nécessaire de s’assurer des performances isothermiques de votre équipement mais également de la puissance énergétique de votre source de froid. La combinaison de ces deux facteurs va vous permettre de réduire considérablement les impacts de cette interruption de la chaîne du froid sur le produit transporté. .

                                                                  A noter, qu’une redescente en température trop lente peut entrainer une montée en température des produits et ainsi favoriser la prolifération de germes et de bactéries telle que la Salmonelle ou la Listeria. Votre responsabilité de distributeur est donc engagée au regard des risques sanitaires potentiels.  
                                                                      
                                                                          → Oui, mais comment vérifier la performance de mon équipement ? 

                                                                                  ○ Le Cémafroid a élaboré un barème de performance, appelé Coefficient K, selon la typologie des produits transportés : Pour le transport des                                 produits surgelés, le coefficient K de votre équipement ne doit pas excéder 0,4W/m2.K. Pour le transport des produits frais, ce coefficient ne doit                       pas atteindre 0,7W/m2K.

                                                                      2. La logistique

                                                                  Un équipement multitasking-oriented   

                                                                  S’équiper, c’est se projeter. C’est imaginer là où le business pourrait se développer et faire des choix d’équipement qui vous permettront de moduler les usages. Le principe est simple : s’équiper d’un outil qui vous permettra d’adapter son utilisation en fonction du contexte et de la demande client. Dans le cadre du transport de produits périssables, les questions à se poser :

                                                                          → Mes produits doivent être transportés à quelle température ?    
                                                                                  ○  Je transporte des produits frais entre +2°C et +4°C : et si demain le marché des surgelés venait à s’accroître ?
                                                                          →  Mon équipement me permet-il de transporter plusieurs tranches de température ?
                                                                                  ○ Ma tournée d’aujourd’hui doit regrouper de la distribution de produits secs, produits frais et de produits surgelés ; 

                                                                  Cette logique de modularité a été adoptée par Olivo Cold Logistics lors de la conception et la fabrication du ROLL O'CITY pensé pour transporter des produits frais et des produits surgelés simultanément et ainsi mutualiser les livraisons. L’optimisation est la clef d’un modèle cyclo-logistique rentable.  

                                                                  Un équipement ready-to-use

                                                                  S’équiper, c’est penser à simplifier son process. Aussi, il est pertinent de se questionner sur les points de dépendance du système que vous souhaitez déployer. Dans le cadre du transport de produits alimentaires, la typologie de la source de froid est capitale. Il en existe deux : froid actif ou bien froid passif. Pensez autonomie, durabilité, fiabilité et rentabilité :
                                                                          → Mon autonomie est-elle suffisante pour me permettre de partir sur une journée?  
                                                                                  La technologie que j'utilise, et qui me sert de source de froid, doit me permettre de maintenir mes produits au frais pendant 8h consécutives : si                        mes capacités sont restreintes, ai-je une solution de secours?

                                                                  Un équipement standardisé

                                                                  La logistique est régie par l'utilisation de dimensions standardisées basées sur le format de la palette EU 800x1200mm. La déclinaison de ses multiples, demi-palette, quart de palette est également fréquente.

                                                                  Distribuer des denrées périssables nécessite de se questionner sur le conditionnement des produits transportés. Certes la distribution de repas unitaire en sachet kraft n'implique pas ce raisonnement, néanmoins, si vous souhaitez demain étendre votre activité à de la distribution de courses ou bien au réassort de certaines superettes, il sera nécessaire d'être équipé d'une flotte standardisée. 

                                                                  C'est sur ce principe que FlexiModal à développé la BicyLift, cette remorque intelligente capable de tracter n’importe quelle charge dont les dimensions correspondent à celle d’une Euro Palette. Conteneur isotherme, plateforme et autre colis encombrant peuvent être transportés aisément. 

                                                                  Enfin, distribuer des produits qui nécessitent d’être transportés à une température dirigée implique de faire preuve d’une grande vigilance, tant dans les choix matériels que dans les connaissances réglementaires. A l’heure où plusieurs acteurs de la distribution alimentaire sont inquiétés dans des affaires de sécurité sanitaire, il paraît capital de s’entourer d’experts en logistique et en solutions de froid.